Historique

International Surfing Day

WAVES, une ONG fondée à Montreux, organisait chaque année de 2009 à 2013 un événement sportif caritatif à Montreux.

Le 21 juin 2009, Sylvain Gaeng, initiateur du projet WAVES et surfeur suisse ayant ridé les vagues du monde entier, organise le premier «International Surfing Day» en Suisse romande. Initiative citoyenne volontaire et bénévole, les 3 éditions (2009 à 2011) ont été organisées sans budget sur la base de l’esprit de l’organisateur, de celui du surf, reposant sur des valeurs solides: respect, plaisir, partage et responsabilité.

Ces trois éditions proposaient déjà une course caritative en surf ou en SUP. Le principe était simple: chaque kilomètre parcouru rapportait une somme à l’association WAVES, la somme était soit financée par le coureur lui-même, soit par un sponsor qui l’encourageait à parcourir le plus de kilomètres possibles.

Changement de nom

Nous avons décidé, en 2011, de renommer l’événement en le focalisant sur l’aspect caritatif et la mission de WAVES: Ride for the Cause (R4tC) était né.

En 2012 et 2013, l’organisation a pris de l’ampleur. Les objectifs sont devenus plus ambitieux. Du ponton du Casino de Montreux, l’événement s’est déplacé à la plage du Pierrier. Le principe et l’esprit sont restés les mêmes. Sincère et authentique, avec une plus grande notoriété, R4tC accueillait toujours plus de monde, des familles, des surfeurs, des badauds, tous se retrouvaient sur la plage pour prolonger l’été et soutenir de bonnes actions : celles de WAVES et de Summit.

Au cours des années, R4tC a rapporté aux causes:

  • 434 CHF en 2009
  • 848 CHF en 2010
  • 5’145 CHF en 2011
  • 11’937 CHF en 2012
  • 20’860 CHF en 2013
  • 30’000 CHF en 2014
  • 36’000 CHF en 2015

Association

En 2014, vu le développement rapide de l’événement et son nouveau positionnement, les organisateurs ont fondé une association indépendante dont le but est de récolter des fonds pour des actions caritatives locales et internationales. Ces fonds vont à des initiatives pour:

  • L’éducation
  • La sensibilisation à l’impact environnemental des activités humaines
  • L’utilisation du sport comme vecteur de développement

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!